Accueil » Essais » Modernité et quête identitaire en Asie [MàJ]

Modernité et quête identitaire en Asie [MàJ]

17eme_comite_central_chineLe grand raout du Comité Central de Chine vient de confirmer le virage identitaire de la politique chinoise, désireuse de protéger sa propre culture tout en la promouvant à l’extérieur.

« BEIJING, 19 octobre (Xinhua) – Les dirigeants du Parti communiste chinois (PCC) ont adopté mardi une orientation qui vise à promouvoir le soft power de la Chine et à maintenir sa « sécurité culturelle ». Le 17e Comité central du PCC a clôturé mardi sa sixième session plénière et a approuvé la décision d’approfondir la réforme du système culturel et de promouvoir le développement de l’industrie de la culture. Le pays s’efforcera de consolider le sentiment d’identité et la confiance des citoyens chinois en leur culture, indique un communiqué publié à l’issue de la session. La culture est devenue une part importante de la compétitivité générale du pays dans le monde d’aujourd’hui, selon le communiqué. La Chine fait face à la difficile tâche de protéger sa « sécurité culturelle » et prend conscience de l’urgence de renforcer son soft power et l’influence internationale de sa propre culture, souligne le communiqué. Le président Hu Jintao a prononcé un discours lors de la session, qui s’est ouverte samedi. D’après le communiqué, en tant que forme majeure de soutien à l’unité nationale et source de créativité, l’industrie culturelle de la Chine jouera un rôle crucial dans le développement économique et social du pays. » (source)

Tandis qu’en France l’ambassade des États-Unis, en lien avec des activistes musulmans, s’attache à déconstruire l’identité nationale en réformant les programmes d’histoire et en promouvant le multiculturalisme, la Chine cherche à protéger sa « sécurité culturelle » et à consolider le « sentiment d’identité » de ses citoyens. L’article poursuit sur la mise en œuvre de cette politique culturelle:

« Le pays doit non seulement offrir à sa population une vie matérielle aisée, mais aussi une vie culturelle saine et riche, ajoute le communiqué. Davantage de ressources seront consacrées à améliorer les services culturels publics et à accélérer la réforme de l’industrie culturelle, révèle le communiqué. De grands efforts seront déployés pour améliorer les infrastructures et les services afin que de plus en plus de gens ordinaires puissent jouir de services culturels gratuits ou plus abordables. Le développement du secteur culturel sera incorporé dans le développement de l’économie et de la société et sera considéré comme un important indicateur pour évaluer les performances des gouvernements et des officiels, conclut le communiqué. »

____________________________

Qu’il s’agisse de nostalgie ou de quête identitaire face à la mondialisation, le regain d’intérêt des Français pour leur passé est manifeste par la popularité de livres d’histoire comme Mélancolie Française, Métronome ou encore de films qui font revivre la France « d’avant » tels Les Choristes ou Le Petit Nicolas, au grand dam de la « France d’après » de Nicolas Sarkozy [1] ou de  l’ « autre France » [2] de Martine Aubry qui souhaite « changer de civilisation » [3]. A neuf mille kilomètres de là, les Chinois redécouvrent eux-aussi leur passé après un siècle de rejet. Longtemps interdits sous l’ère communiste, les Entretiens de Confucius connaissent une renaissance, notamment grâce aux cours télévisés et au livre de Yu Dan sur Confucius, vendu à plus de dix millions d’exemplaires en Chine. Le contexte de cette renaissance est présenté par Shan Sa dans la préface à la traduction française de ce livre.

« Les intellectuels réformateurs du 4 mai [NDLR : de l’année 1919] jugent le confucianisme inadapté aux enjeux de la société nouvelle qui prône la rénovation. La mentalité confucéenne des dirigeants enferme, selon eux, le pays dans une gangue traditionaliste l’empêchant d’affronter les défis du XXème siècle naissant.

A partir de cette date, et même dès 1911 lors de la première abdication du dernier empereur Pu Yi, la pensée de Confucius, jugée conservatrice à l’extrême, s’éclipse de Chine. Cette mise à l’index se poursuit durant la période maoïste. Elle s’intensifie même lors de la révolution culturelle en devenant une traque contre toute forme d’esprit « réactionnaire ». […]

Ce n’est qu’à la fin des années 1980 que l’on recommence à mentionner Confucius dans les discours et les publications. Après le Japon et la Corée du Sud, la Chine cite Confucius pour expliquer la réussite économique des pays asiatiques, soulignant l’organisation familiale des entreprises, le sens de la hiérarchie et du don de soi au profit du bien collectif. Le confucianisme est aujourd’hui revendiqué au nom de ces « valeurs asiatiques » autour desquelles un type alternatif de modèle culturel, social et politique pourrait se constituer et concurrencer celui de l’Occident. Loin de l’image réactionnaire du début du XXème siècle, on envisage aujourd’hui la pensée confucéenne au regard de sa pertinence dans le jeu du monde globalisé. La promotion des valeurs d’humanité (ren) et de tolérance (shu), qui sont le cœur de l’enseignement confucéen, lui confère une portée universelle. L’expression « peuple racine » (min ben) que l’on retrouve chez Mencius, disciple de Confucius, suggérant que le peuple est la chose la plus précieuse, fait aussi du confucianisme un allié d’une démocratisation à la chinoise. […]

Le succès colossal du livre de Yu Dan à l’orée du XXIème siècle apporte un témoignage sur le renouveau de l’intérêt des Chinois pour leur propre culture, après un siècle d’autocritique et de rejet de ce qui est proprement chinois. […] Pour un Chinois, se réapproprier Confucius comporte une puissante symbolique qui dépasse tout cela. Relire Confucius, c’est se réapproprier son histoire, c’est retrouver, en quelque sorte, la mémoire collective. »

Extrait de la préface de Shan Sa au livre de Yu Dan, Le bonheur selon Confucius.

Le regain d’intérêt des Chinois pour leur histoire rappelle celui des Français pour la leur, à la différence que les autorités chinoises semblent accompagner cette évolution. Les cours de Yu Dan ont été diffusés sur la télévision centrale de Chine (CCTV). Sur le plan économique, la Chine post-maoïste cite Confucius pour expliquer la réussite de l’Asie. Peut-être faut-il y voir du pragmatisme devant l’exemple de Taïwan, île sur laquelle se replia le Kuomintang (« Parti nationaliste chinois ») après sa défaite contre les communistes en 1949 et dont l’économie connut un boom au début des années 1970 [4]. Les élites françaises et européennes, qui sont toujours celles de Mai 68 (apogée du maoïsme en Europe), poursuivent une stratégie à l’opposé de celle de la Chine en dépit du désaveux de la population, quitte à appliquer le mot de Brecht: « ne serait-il pas plus simple pour le gouvernement de dissoudre le peuple et d’en élire un autre ? » [5].

VI. 18. Le Maître dit : « Quand le naturel l’emporte sur la culture, cela donne un sauvage; quand la culture l’emporte sur le naturel, cela donne un pédant. L’exact équilibre du naturel et de la culture produit l’honnête homme. »

VI.22. Fan Chi demanda en quoi consistait la sagesse. Le Maître dit: « Assurer au peuple ce à quoi il a droit, respecter les esprits et les dieux tout en les tenant à distance – voilà ce qu’on peut appeler la sagesse ». L’autre demanda en quoi consistait la bonté. Le Maître dit: « L’homme bon commence par le plus ardu et ne récolte qu’en dernier lieu. »

VI.27. Le Maître dit: « L’honnête homme s’ouvre l’esprit avec les lettres, il se discipline avec les rites, et ainsi il ne saurait s’écarter du droit chemin. »

VII.36 Le Maître dit: « Le luxe entraîne l’arrogance, la frugalité entraîne la rusticité. Plutôt être rustaud qu’arrogant. »

VII.37. Le Maître dit: « L’honnête homme est rond et jovial, l’homme vulgaire est pointu et lugubre »

XIV.1.Yuan  Xian demanda ce qu’est la honte. Le Maître dit: « Quand le gouvernement a des principes, servez-le. Servir un gouvernement sans principes, voilà qui est une honte. »

XIV.3. Le Maître dit: « Quand le gouvernement a des principes, parlez droit et agissez droit. Quand le gouvernement est sans principes, agissez droit, mais parlez prudemment. »

XV.21. Le Maître dit: « L’honnête homme est exigeant envers soi, l’homme vulgaire est exigeant envers autrui. »

Extraits des Entretiens de Confucius, Traduction de Pierre Ryckmans

[1] « Je pense que les Français attendent une France d’après (…), une France où l’expression ‘Français de souche’ aura disparu. » (Nicolas Sarkozy, juillet 2006)
[2] Martine Aubry: « nous dessinons une autre France », Figaro du 11/12/2010 (article en ligne)
[3] Pour changer de civlisation, Martine Aubry avec 50 chercheurs et citoyens, éditions Odile Jacob
[4] (source)
[5] (source)


3 commentaires

  1. […] Modernité et quête identitaire en Asie […]

  2. Aryana dit :

    le communisme chinois a dévasté la culture chinoise avec acharnement durant plus de 60 ans .Maintenant pour se maintenir en place et continuer à se remplir les poches, le parti communiste fait des chinoiseries à gogos en resentant de vieux clichés périmés des fonds de terroir pour embobiner les masses déracinées de leur culture et asservis à l’esclagisme capitaliste mondialiste à la sauce chinoise .

  3. Laurier dit :

    Je vis avec une chinoise. Après plusieurs années de vie commune je commence à connaître la bête. Je suis tombé de bien haut avec ce peuple. Je redoute chacun de mes voyages là-bas, je ne supporte pas la Chine et je n’y passe jamais plus d’une semaine.
    Ce que dit Aryana est très juste et se retrouve sous de multiples formes. On voit par exemple que le CCP finance de nombreuses séries télévisées, des remakes d’époque à dormir debout. Le dernier en date est celui de l’empire Tang.

    Il y’aurait beaucoup à dire sur ce pays. Je m’abstiendrais au risque de soulever des polémiques auprès de ceux qui fantasment la Chine. Le mythe du gentil asiatique bosseur et discret en prend un coup. Les occidentaux n’ont pas idée de ce qu’est la Chine. Les asiatiques le savent bien mieux que nous pour avoir à cohabiter avec ces voisins infernaux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s