Accueil » Société » Pédocriminalité en France, rapport accablant de l’ONU en 2003

Pédocriminalité en France, rapport accablant de l’ONU en 2003

Le Rapporteur spécial sur la vente d’enfants, la prostitution des enfants et la pornographie impliquant des enfants, Juan Miguel Petit, s’est rendu en France du 25 au 29 novembre 2002. Il avait souhaité effectuer cette visite après avoir reçu des informations au sujet d’un certain nombre d’enfants français qui seraient victimes de pédophilie et de pornographie, ainsi que de cas de traite d’enfants et de prostitution des enfants. Quelques extrait de son rapport.

« La Division a indiqué qu’elle avait découvert l’existence de liens très étroits entre des individus impliqués dans la pornographie et, dans certains cas, des membres du corps judiciaire. »

« nombre d’adultes sur lesquels elle avait enquêté pour possession et distribution d’images pornographiques avaient des relations sociales très influentes »

« les individus accusés de commettre des abus étaient étroitement liés à des membres de l’appareil judiciaire ou à des individus occupant de hautes fonctions dans l’administration publique« 

Extraits du rapport du rapporteur spécial sur la vente d’enfants, la prostitution des enfants et la pornographie impliquant des enfants, Juan Miguel Petit, sur sa mission en France du 25 au 29 novembre 2002

Résumé

Le Rapporteur spécial sur la vente d’enfants, la prostitution des enfants et la pornographie impliquant des enfants, Juan Miguel Petit, s’est rendu en France du 25 au 29 novembre 2002. Il avait souhaité effectuer cette visite après avoir reçu des informations au sujet d’un certain nombre d’enfants français qui seraient victimes de pédophilie et de pornographie, ainsi que de cas de traite d’enfants et de prostitution des enfants. Pendant sa visite, le Rapporteur spécial s’est entretenu avec de hauts responsables du Gouvernement, des membres de la police et du pouvoir judiciaire, des représentants d’ONG, des victimes et des organisations et des personnes concernées. Il s’est rendu au siège de l’Organisation internationale de police criminelle (Interpol) et dans un centre pour enfants à Chambon, et a parlé à des représentants des médias français. […] Les informations concernant la pornographie impliquant des enfants et les abus sexuels sur enfants émanent de la police, du pouvoir judiciaire, de membres des professions médicales, d’ONG et de personnes concernées. […] Le Rapporteur spécial insiste en particulier sur les procédures judiciaires visant à protéger les enfants des auteurs présumés des abus, ainsi que sur les allégations selon lesquelles les personnes qui tentent de mettre les victimes à l’abri de nouveaux sévices sexuels se trouvent parfois en butte à des sanctions disciplinaires, civiles ou pénales.

III. LA PORNOGRAPHIE IMPLIQUANT DES ENFANTS ET LES ABUS SEXUELS À L’ENCONTRE D’ENFANTS

31. Le Rapporteur spécial s’est entretenu avec la Division nationale de la police chargée de la répression des atteintes aux personnes et aux biens, composée de cinq fonctionnaires, qui s’occupe de certaines agressions contre les mineurs. La Division s’occupe principalement des infractions commises à l’étranger, en particulier, celles relevant de la pornographie impliquant des enfants, et reçoit des renseignements de services de police étrangers concernant des Français soupçonnés d’actes pédophiles.

33. La Division a indiqué qu’elle avait découvert l’existence de liens très étroits entre des individus impliqués dans la pornographie et, dans certains cas, des membres du corps judiciaire.

34. La Brigade des mineurs s’occupe également de la question de la pornographie impliquant des enfants mais n’est pas légalement habilitée à infiltrer les réseaux pédophiles et pornographiques. La Brigade a émis des doutes quant à l’existence de «réseaux» pornographiques impliquant des enfants en tant que tels, mais a reconnu que nombre d’adultes sur lesquels elle avait enquêté pour possession et distribution d’images pornographiques avaient des relations sociales très influentes.

49. Le 6 mai 2003, le Rapporteur spécial a soumis au Gouvernement français 13 nouveaux cas. Comme pour les trois cas présentés ci-dessus, le Rapporteur spécial n’est pas en mesure de juger quant au fond chaque élément de preuve qui lui est soumis à leur sujet. Cependant, les similitudes entre de nombreuses allégations qui lui ont été présentées suscitent chez lui des préoccupations persistantes quant à la manière dont de telles situations sont traitées par la justice française.

52. Dans plusieurs cas qui ont été communiqués au Rapporteur spécial, il a été signalé que les individus accusés de commettre des abus étaient étroitement liés à des membres de l’appareil judiciaire ou à des individus occupant de hautes fonctions dans l’administration publique, qui étaient en mesure d’influencer l’issue des procédures à leur détriment, argument qui avait été également formulé par la Division nationale pour la répression des atteintes aux personnes et aux biens.

V. CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS

Concernant la pornographie enfantine et les sévices sexuels sur enfant

81. […] Le Rapporteur spécial constate pourtant que de nombreuses personnes ayant une responsabilité dans la protection des droits de l’enfant, en particulier dans le système judiciaire, continuent de nier l’existence et l’ampleur de ce phénomène

87. Des enquêtes complètes et impartiales doivent être menées à l’encontre des auteurs présumés de sévices, en particulier lorsque les expertises médicales, les évaluations des psychologues et les rapports des travailleurs sociaux étayent les allégations de sévices sexuels.

88. Le Gouvernement français devrait transmettre officiellement le CD-ROM «Zandvoort» à INTERPOL aux fins d’examen et de confirmation de l’âge des photos qui y sont contenues.

89. Le Rapporteur spécial tient à recommander à nouveau qu’un organe indépendant mène de toute urgence une enquête sur les carences de la justice à l’égard des enfants victimes de sévices sexuels et des personnes essayant de les protéger.

ONU Rapport Juan Miguel Petit 2003Télécharger le rapport complet

Pour en savoir plus:

  • Le fichier de la honte – reportage de Karl Zéro sur l’affaire des CD-ROM de Zandvoort
  • Viols d’enfants: la fin du silence ? reportage diffusé en 1999 sur France 3 dans l’émission Paroles d’enfants, réalisé par les journalistes Pascale Justice, Stéphane Taponier et Cécile Toulec, et présenté par Élise Lucet

14 commentaires

  1. Luc dit :

    Juin 2011, où en est-on de toutes ces affaires? Et bien ils sont toujours en train de se protéger les uns les autres… honteux!!!!

  2. Aryana dit :

    en tout cas , ni les médias ni les politichiens ne s’empressent au portillon pour agir contre ces criminels pédophiles ! Pire , on en voit plus défiler à la télé pour accabler de haine et mépris quiconque ose dénoncer ce genre d’ignominies avec sommation péremptoire de se taire, et on ne compte plus les programmes télés qui ont donné la parole, sciemment, à ceux qui veulent banaliser la pédophilie .On en vient à se demander si ces tous pourris sont du coté des pédophiles ,finalement …

  3. Derville dit :

    Concernant le point 88 du rapport (« Le Gouvernement français devrait transmettre officiellement le CD-ROM «Zandvoort» à INTERPOL aux fins d’examen et de confirmation de l’âge des photos qui y sont contenues »), l’article Wikipédia consacré à l’affaire des CD-ROM de Zandvoort, indique:

    « La juge Danielle Ringot rend un non-lieu le 20 mars 2003, sur base du seul premier CD-ROM, en éliminant les 81 identifications, soit en ignorant environ 80 000 pièces du dossier. Interpol a par ailleurs critiqué [réf. nécessaire] l’attitude de la justice française dans cette affaire, lui reprochant son manque de volonté d’enquêter et l’impunité léguée aux auteurs des crimes. »

    Ce qui confirme ce que dit le rapport…

  4. Aryana dit :

    Le choix de Sarkozy pour D.Baudis en « défenseur des droits » est pour le moins très curieux . Il est vrai que ce sieur Baudis a été décrété blanchi dans une sordide affaire de moeurs criminelles par le judiciaire précisement , mais cela reste de très mauvais gout de l’avoir choisi lui plutot que n’importe qui d’autre ,et on se pose des questions sur Sarkozy pour ce choix plutot déplacé .

  5. asteroid le gaulois dit :

    c’est marco qui l’avait c’est marco qui disait « mais vous ne savais pas le tel ampleur que sa prend »…ça fait déjà plus de 15ans

  6. Il ne fait aucun doute que des magistrats influents sont à la tête du réseau pédo criminel français.
    L’association CORAL n’existe plus, mais nous connaissons le nom de l’association qui a repris le flambeau.
    Et nous retrouvons toujours le même magistrat en place d’honneur dans la dite association de protection de l’enfance.
    JPR ………Quelqu’un que nous connaissons particulièrement bien et qui avait réussi à sauver sa tête grâce à ses complices au sein des services judiciaires, mais aussi de certains politiciens influents. Tous ces individus aux allures de « saintes ni touche »,sont reconnus, de longue date, criminels de haut niveau, dans le style de J. Lang …. et sa « charmante’ épouse, B.Kouchner et sa toute aussi « charmante » épouse (……..la liste est longue) !!!!!.

  7. lavéritéarrive dit :

    viol et vols d’enfants
    et aucune amélioration pour la vie de ces enfants
    ils se protègent tous en brisant la vie d’enfants innocents
    depuis des années

  8. […] Ministres et magistrats pédophiles en France (rapport censuré de l’ONU) Évaluez ceci : Partager :J'aimeJ'aime  Tags: Gad Elmaleh, Omar Sy, Simone Veil, sondage JDD personnalités préférées, Yannick Noah, Zinédine Zidane Permalink […]

  9. Message reçu du Collectif Autre Monde
    AFFAIRE AMIDLISA – Département du Var

    LE COLLECTIF AUTRE MONDE

    à

    Madame Danièle Drouy Ayral
    Procureur de la République 83300 Draguignan

    LR/AR En responsabilité du 31 janvier 2011

    Objet : Enfants de votre département en grand danger.

    Madame le Procureur,

    Vous receviez en date du 10 Janvier 2011 d’une Association étant une infime composante de notre Collectif, une LR/AR pour le moins subjective au sujet de cette très sensible affaire varoise concernant le dossier : ‘Amidlisa ’

    Madame, notre Collectif, averti une nouvelle fois par un membre de L’ O.C.C.U.L.T.E. se doit de vous alerter en urgence que ces jeunes enfants, comme le prouve le commentaire ci-joint*, sont soumis à un formatage et conditionnement d’une dangerosité extrême et irréversible quant à leur devenir psychique et psychiatrique.

    Madame le Procureur, de par vos fonctions nous vous demandons d’intervenir expressément afin d’assurer la sécurité physique et mentale de ces petits enfants et de les écarter de leur géniteur afin qu’ils retrouvent sérénité et affection près de ceux qu’ils aiment et qui les aiment.

    Excluant évidemment de vos services tout placement près des structures (bien peu recommandables) de l’Enfance varoise mises en cause par les témoignages gravissimes de ces enfants. Les investigations du Collectif Autre Monde au sujet de ces structures mais aussi concernant la totalité de cette affaire et l’usage qu’il en fera, étant bien plus avancées et révélatrices que ce que certains pourraient croire:

    Nous pensons qu’il serait plus que temps, Madame le Procureur, de mettre un terme définitif à cette pantalonnade de soutien au géniteur et forfaitures afférentes à ce dossier dans lequel certains services représentatifs de l’Etat et du département du Var se ridiculisent et s’embourbent inexorablement jour après jour et de mal en pis.

    Avec nos respectueuses salutations.

    Signé: LE COLLECTIF AUTRE MONDE

    commentaire ci-joint* Amidlisa’ du Collectif Autre Monde)

    Les enfants M —— de Cogolin ont été soumis, de part leur père, au moins à quatre ou cinq reprises à la projection du film de Guillermo del Toro: – Le Labyrinthe de Pan –
    Au Collectif, nous ne pensons pas que ces projections répétées et inadmissibles, de part l’impact horrifiant des images contenues, sur des enfants de deux ans et demi, quatre et six ans, soient gratuites, dénuées d’intérêts et de but.
    Il est indéniable que l’affiche même de ce film, reproduite également sur le DVD visionné, représente le portrait du Dieu Pan, faune à visage de bouc / Bouc de Mendes / Baphomet, qui est a lui seul un symbole très puissant des cultes Maçons Illuminati.
    D’autre part différentes scènes et images de ce film se rapportent en tous points à des symboliques fortes et bien connues en occultisme maçonnique et autres pratiques sataniques :
    L’oeil d’Horus dans la main du faune / Le sol à damier / La lune est pleine dans le ciel et nous pouvons ouvrir le portail / Le faune demande à la fillette : ‘Le sacrifice du bébé pour être sauvée’
    Dans ce contexte au Collectif Autre Monde et bien que nous ne prétendions en aucune compétence analytique en pédopsychiatrie, il nous est fort surprenant de constater que la petite Margaux, six ans, dans ses dessins représente étrangement ses parents par des formes pyramidales ! La pyramide étant, pour ceux qui encore en douteraient, le principal symbole des maçonniques Illuminati.
    « montagne sommet en haut = papa » « montagne sommet en bas = maman »
    Et chose hallucinante pour son âge, matérialisant même sur ses dessins les différents degrés maçonniques !!!
    D’autre part ces deux pyramides sommet en haut et sommet en bas, dessinées par cette enfant, sont la définition même de l’hexagramme maçonnique servant de calcul et de représentation au nombre de l’Antichrist de la Kabbale ! – le satanique chiffre de la Bête 666 –
    D’où nos certitudes que ces trois enfants M ……. , maintes fois violés, ballotés dans des orgies ou se seraient trouvés, entre autres et actifs, des employés de l ’ADSEA du Var en charge de ces enfants ; témoins obligés de nombreux crimes sataniques sur d’autres enfants (dont plusieurs découpés vivant et égorgés devant eux…témoignage vidéo des enfants en notre possession), obligés de participer et poignarder eux même ces enfants sacrifiés (dessins et déclarations des enfants en notre possession) et de manger cette chair humaine, sont soumis sciemment et intensément aux méthodes de programmations, codes de manipulations, formatages et conditionnements psychiques si chers aux francs-maçons sataniques Illuminati . Méthodes dénoncées entre autre par Svali programmeuse défecteur des Illuminati USA en 96 et comme ont été victimes dans leurs enfances Régina Louf, X2, X3, X4 pour l’affaire Dutroux / Nihoul en Belgique ou encore Véronique Liaigre à Angers et le petit Vincent Tanyères à Perpignan, etc …etc.
    Au travers de ces constatations nous comprenons mieux les scandaleuses protections et connivences dont a pu bénéficier jusqu’à présent le géniteur de ces enfants varois.

    • Derville dit :

      J’avais parcouru votre site il y a quelques temps, c’est pourquoi je me permets de vous donner mon avis, d’autant plus que le sujet me semble éminemment important. Les données sur les disparitions que vous présentées sont très intéressantes, notamment les dates et lieux de disparitions. Malheureusement, la manière dont vous les présentez décrédibilise grandement votre démarche: extrapolations sans preuve (vous parlez par exemple de trafic d’organes), citations qui ne font que brouiller le message, digressions personnelles, mise en page étrange etc. De la même manière, dans le courrier que vous postez ici, l’évocation des « illuminatis » ou des « francs-maçons sataniques » ne fait que nuire au message. Il me semble que votre démarche gagnerait beaucoup en crédibilité en exposant vos données de la manière la plus factuelle possible. En outre, si celles-ci étaient regroupées dans un fichier Excel téléchargeable, cela permettrait à d’autres de travailler dessus (démarche statistique en termes de probabilités, corrélation etc.).

  10. Alfred dit :

    Mobilisation Générale ce samedi 20 octobre pour retrouvrer Stan Maillaud disparu dans la region de besançon alors qu’il menait une enquête sur place.
    Repondons a l’appel de sa compagne pour manifester.
    Cliquer sur le lien ci-dessous pour en savoir plus
    http://smrrr.wordpress.com/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s